lundi 24 novembre 2014

Vous êtes ici : échoplanète - Environnement, économie et solidarité en Provence » Actu » Biodiversité » Marseille : des formations ornithologiques pour tous

Marseille : des formations ornithologiques pour tous

21.02.2013 / Biodiversité / Source : Rédaction

Imprimez :

La LPO Paca propose depuis 2 ans à Marseille des formations ornithologiques grand public. Une façon de vivre la nature marseillaise qui nous entoure au fil des saisons.

Des choucas des tours, étourneaux, rouges-gorges, faucon crécerelle, chardonnerets élégants, pinsons des arbres, tourterelles turques, mésanges, pouillot véloce et bien d’autres… Les yeux levés au ciel, une quinzaine de Marseillais apprennent à reconnaître et écouter les oiseaux qui volent dans les arbres qui les entourent.

Un exercice qu’ils font avec Robin Lhuillier, ornithologue et formateur à la Ligue de Protection des Oiseaux Paca (LPO), dans le cadre d’une série de formations proposées par l’association tout au long de l’année. « Ces observations ne doivent pas être réservées aux professionnels, il s’agit de rendre accessible l’ornithologie, cette formation s’adresse à des personnes qui ont besoin de bases et de méthodes pour mieux observer les oiseaux, les identifier et prendre du plaisir ». « Au moins, on est pas frustrés », ajoute une participante. Cette fois, le groupe se retrouve au parc de la Moline, dans le quartier de Montolivet, et tous boivent les paroles de Robin Lhuillier. Le choix du parc n’est pas dû au hasard car il s’agit d’un parc urbain dont la gestion est exemplaire au niveau écologique.

Le matin, dans une salle du relais nature, Robin Lhuillier enseigne toutes les méthodes et techniques pour repérer, observer et identifier les oiseaux. Il délivre également des notions d’ornithologie, de morphologie, et du vocabulaire, entres autres. L’après-midi, il est question de mise en pratique, d’application de la bonne méthode, de reconnaissance, d’observation et d’écoute. Chaque chant d’oiseau fait stopper net les conversations et le jeu de devinette commence. On s’intéresse à tout : chant, vol, couleur, taille, nourriture et comportements des oiseaux.

Marseille, une fabuleuse richesse naturelle

Mis à part les moineaux, les pigeons, ou les canards colverts des parcs publics, beaucoup de personnes pensent que la ville n’est pas un milieu accueillant pour les oiseaux. Et pourtant… la ville n’est pas un désert écologique! On y trouve même des perruches, qui, même si leur venue ne s’est pas faite naturellement, ont fini par s’habituer et se reproduire à Marseille.

Marseille compte aujourd’hui 86 espèces susceptibles de se reproduire soit 35% de l’avifaune nicheuse de la région PACA. Le nombre d’espèces vues au moins une fois sur le territoire de la commune s’élève à 239 espèces. « La ville de Marseille abonde d’une fabuleuse richesse naturelle et particulièrement d’une grande diversité d’oiseaux sauvages. Ce patrimoine naturel de l’environnement urbain n’est pourtant connu que de quelques spécialistes, et mérite d’être porté à connaissance de tous les habitants ». Tel est l’objectif de la formation.

De plus, un Atlas des oiseaux nicheurs de Marseille est en préparation et sera publié en 2015.
Tous les citoyens marseillais ont la possibilité de contribuer à l’élaboration de ce projet, porté par l’association La Chevêche et dont la LPO Paca est partenaire. Il suffit de prendre des notes utiles sur le terrain et transmettre ses observations. « Marseille est l’une des communes les plus riches de France en oiseaux sauvages grâce à son littoral, ses îles et ses calanques » explique Robin Lhuillier. Le parc écologique de La Moline, lui, est un relais nature riche car bien géré. Pas de phytosanitaires, des mangeoires, beaucoup de paillage au pied des arbustes … Le respect des végétaux fait le bonheur des oiseaux qui y viennent et reviennent pour se nourrir et gazouiller.

Tous les ans, la LPO Paca soumet au grand public un large choix de formations de plusieurs niveaux allant de l’initiation ou de l’approfondissement au perfectionnement. Le tout se déroule dans des parcs et jardins marseillais, au col de la Gineste ou aux Calanques. Les citoyens marseillais ont la possibilité de s’inscrire et découvrir la nature qui les entoure en 4 dates, d’hiver à été. Cette année, la formation d’initiation à l’ornithologie de 60€ compte une quinzaine de citoyens marseillais et « pas que des personnes âgées ! » s’exclame fièrement l’une des participantes qui souhaite casser le cliché. 80% d’entre eux sont des passionnés.

Pour en savoir plus sur les actions de la LPO Paca près de chez vous ou sur le projet de l’Atlas des oiseaux nicheurs de Marseille et y contribuer : www.cheveche.fr et paca.lpo.fr

Lire aussi:

LPO PACA: Inventaire naturaliste et création d’un « Refuge LPO »
LPO PACA: Les résultats du comptage des oiseaux
Vitrolles: Les oiseaux d’eau de nos étangs

Par Julie Stojic

Contact : info@echoplanete.com

Lieu : Marseille (13)